SGL Carbon Chedde Passy

Coronavirus : SGL Carbon remercie ses collaborateurs

SGL Carbon a mis en place des mesures de prévention drastiques et méthodiques pour permettre la poursuite de son activité de production industrielle pendant la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

La priorité du groupe a toujours été la santé de ses collaborateurs et de ses partenaires. C’est la raison pour laquelle ces mesures de prévention, définies dans le dialogue avec les salariés et la médecine du travail, ont été mises en œuvre dès le 17 mars, premier jour du confinement.

Elles incluaient notamment une nouvelle organisation de travail (avec mise en œuvre du télétravail généralisé et ajustement des horaires de présence) ; l’application des mesures barrières et de distanciation sociale ; des dispositions spécifiques pour l’accès au site ; la mise en œuvre de mesures de désinfection, et enfin une information et une sensibilisation de tous les salariés.

SGL Carbon a pu continuer de fonctionner afin de préserver une activité économique vitale localement, malgré parfois d’importantes difficultés rencontrées par certains salariés et leur famille. Merci à l’ensemble des collaborateurs pour leur réactivité, leur capacité d’adaptation et leur dévouement.

Ces mesures ont contribué à contenir la diffusion du coronavirus. Nous nous félicitons qu’à ce jour, aucun salarié du site n’a été victime d’un cas avéré de contamination.

Les restrictions se lèvent ou s’allègent, petit à petit, en fonction des secteurs d’activités ou des zones géographiques. Il en est de même sur le site de Chedde où les mesures sanitaires ont été adaptées.

L’ensemble des équipes reste néanmoins vigilant et va continuer de suivre les mesures restantes en vigueur de façon stricte pour se protéger et protéger leurs proches, leurs collègues et l’entité SGL Carbon.

SGL Carbon souhaiterait également remercier le personnel soignant particulièrement sollicité ces derniers mois et espère que les masques FFP2 et combinaisons jetables mis à disposition des médecins locaux et de l’hôpital de Sallanches ont été utiles.